• Travail de nuit : les femmes particulièrement concernées

Travail de nuit : les femmes particulièrement concernées

Travail de nuit : les femmes particulièrement concernées

Les femmes et le Travail de nuit : Une récente étude de la DARES - Direction de l'animation de la Recherche, des études et des statistiques (ça ne s'invente pas !) donne de nouvelles indications statistiques sur l'évolution du travail de nuit en France. Nous avons particulièrement retenu les information qui concernent les travail des femmes.

Les 7 chiffres du travail de nuit des femmes

Les femmes et le travail de nuit : une longue histoire :

Chez Nounou Décalée, nous nous sommes surtout intéressées au travail des femmes, puisque c'est surtout celui-ci qui impacte le mode de garde des enfants.

Sans vouloir faire de raccourcis trop "sexiste", tant que la femme était disponible pour garder les enfants, peu importait si l'homme de la maison travaillait de nuit ou le week-end. Avec l'évolution (heureuse à notre avis) de la place femme dans le travail, l'organisation de la vie de famille a considérablement évolué.

Sans surprise, le nombre de femmes travaillant de nuit a doublé en 10 ans ! Elles sont maintenant 1 million, contre 500.000 en 1991. Ainsi, en 2012, 30% des personnes qui travaillent la nuit sont des femmes, contre 20% en 1991.

Les professions concernées sont plus nombreuses :

Même si les horaires atypiques concernent aujourd'hui de nombreuses professions, les infirmières, aides-soignantes et autres sages-femmes restent indétrônables dans la part qu'elles occupent dans le travail de nuit. Elles arrivent en 3è et 4è rang des professions concernées après l'armée, les pompiers et la police !

Une différence par rapport aux hommes :

Si le nombre d'hommes qui occupent un emploi la nuit diminue avec l'âge (23% des trentenaires contre 16% passé 60 ans), ce n'est pas le cas des femmes, en tous cas c'est beaucoup moins marqué.

Les travailleurs de nuit : cumulards des horaires décalés !

Autre point a remarquer : le travail de nuit se cumule souvent avec d'autres horaires atypiques, tel que le travail du soir, du samedi et dimanche. Définitivement, les traditionnels horaires de bureau sont devenus un fantasme pour de nombreux salariés.

Et les enfants dans tout ça ?

Bref, cette étude met des chiffres sur une réalité déjà bien perçue au quotidien. Chez Nounou Décalée nous l'avons bien compris depuis très longtemps. S'il est relativement aisé de trouver un mode de garde pour la journée, il est en revanche beaucoup plus difficile de palier la contrainte du travail en horaires décalés. Si vous êtes concernée car votre emploi vous amène à travailler en horaires décalés, n'hésitez pas à consulter les annonces de nos assistantes maternelles disponibles pour des garde d'enfant la nuit.

Si vous voulez en savoir plus, voici l'adresse du site pour télécharger l'étude de la DARES

Remonter