• Infirmière et horaires décalés : c’est un pléonasme, non ?

Infirmière et horaires décalés : c’est un pléonasme, non ?

Infirmière et horaires décalés : c’est un pléonasme, non ?

L'hôpital est sans aucun doute le temple des horaire décalés ! Il faut pouvoir accueillir et prendre soin des malades à quelque heure que ce soit, du jour ou de la nuit. Les infirmières représentent par excellence le travail en horaires décalés. Rencontre avec l'une d'entre elle.

Bonjour, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Bonjour et merci pour cette interview ! Je m’appelle Marge, c’est mon pseudo au travail comme sur le net. Je suis infirmière en service de chirurgie viscérale (uro et digestif) et générale (ORL, stomato, ophtalmo) dans la partie sud de la France. Désolée, je reste imprécise pour les besoins du site où je raconte un peu ma vie en tant qu’infirmière. Cela me permet de respecter le secret professionnel.

Depuis combien de temps exerces-tu comme infirmière ?

Je suis diplômée depuis 2006 et j’ai toujours exercé au même endroit, au début au pool de remplacement puis dans mon service actuel.

Est-ce que ce métier est une vocation de longue date ?

Je ne peux pas dire que ce métier soit une vocation, il s’est présenté à moi dans mes jeunes années alors que j’avais des plaies à panser, physiques mais surtout psychologiques…Je le raconte dans ce billet de «mes débuts d’infirmière».

Et oui, car en plus de ton travail, tu trouves le moyen de créer un site d'information pour les infirmières. Tu peux nous en dire un peu plus ? 

La création de mon site marque le début de mon projet professionnel. En 2003, J’ai débuté un site de revue de presse sanitaires et sociales pour m’aider à préparer les concours d’entrée en IFSI (institut de formation en soins infirmiers) puis à la réussite de mon concours, j’ai décidé de le continuer et de l’étoffer en créant des articles sur des pathologies qui me paraissaient intéressantes. Les études d’infirmière m’ont donné envie de publier des fiches techniques de soins infirmiers et de commencer à bloguer en racontant « mes débuts d’infirmières » mais pas que ! Ces débuts sont ponctués par l’arrivée de mes bébés…

Justement, nous allons en parler : tu as combien d'enfants, quel âge ?

Une fille surnommée barbabelle ou barbalala de 5 ans et un garçon surnommé barbibul agé de 2 ans et demi. Ces surnoms sont donnés pour le site, je vous rassure c’est pas comme ça à la maison ! Ils font partie de mon aventure sur le site…

Les horaires décalés, c'est donc ton quotidien; comment t'organises-tu ?

Oui et non, j’ai la chance de travailler dans un établissement qui possède des équipes de jour et de nuit. Je travaille exclusivement en « 2/8 » (matin 6h30-14h et soir 12h45-20h45). En tout cas pour moi c’est une chance. Les 3/8 seraient encore plus problématiques.

Tu es bien positive, les 2/8 c'est déjà largement des horaires atypiques ! Est-ce que tu peux nous dire quel a été ton pire plan galère ?

Mon compagnon travaille en 3/8 et moi en 2/8, nous devons gérer nos plannings le plus en avance possible et jongler entre nourrice et belle-maman, il n’y a pas 50 solutions…Mais un mauvais calcul est vite arrivé…mon compagnon était de nuit, il rentre à 7h, et moi j’étais de matin donc je devais être prête à bosser à 6h30. Quand ce cas de figure se présente, mon compagnon pose 1h pour arriver plus tôt sauf qu’on a zappé…au final je suis arrivée en retard mais ça nous a servi de leçon, depuis tout roule mais rien n’est laissé au hasard et les changements inopinés de planning sont très très mal venus….

Existe-il des aménagements d'horaires à l'hôpital quand on est une mère ?

Euh… non ! surtout que les heures supplémentaires sont monnaie courante…la seule chose c’est ce que je disais plus haut, je peux rarement satisfaire une demande de remplacement au pied levé.

As-tu une astuce garde d'enfants à nous faire partager ?

Non pas d’astuces car j’ai eu un mal de chien à trouver une nourrice que je qualifierai de « souple ». Ce qui compense cette souplesse c’est qu’elle est mensualisée. En ayant, mon compagnon et moi, des horaires décalés, nos contrats ne représentent que des mi-temps (pour mon fils, ma fille scolarisée). Si on comptait le réel de chaque mois ça ne serait pas du tout intéressant pour elle. Avec des roulements sur 8-10 semaines, il arrive fréquemment qu’il y ait des mois creux…la mensualisation rééquilibre ce problème et tout le monde s’y retrouve. Gestion plus simple et plus sereine.

Merci Marge, nous en savons désormais un peu plus sur toi. Bon courage pour tes journées bien remplies.

Si vous voulez suivre les aventures de Marge sur le net, c'est par ici :

Le site perso de la profession Infirmière : www.santeprendrelatete.com

Facebook : https://www.facebook.com/LSPInfirmiere

Twitter : @LSPInfirmiere

Remonter