• Baby-sitter : j'assure et je m'assure

Baby-sitter : j'assure et je m'assure

Baby-sitter : j'assure et je m'assure

Lorsqu'on fait du baby-sitting, les enjeux sont trop importants pour négliger la question de l'assurance car personne n'est à l'abri d'un accident. Prenez vos responsabilités mais dans un cadre sécurisé et limité. Pour tout savoir sur les dispositions à prendre en matière d'assurance pour le baby-sitting, suivez le guide.

Être déclaré, c'est indispensable et c'est s'assurer de :

  • La prise en charge des frais médicaux par la sécurité sociale en cas d'accident du travail.
  • l'encadrement de votre activité dans les conditions légales, notamment en terme de salaire.
  • cotiser pour votre retraite ! et oui, il n'est jamais trop tôt pour y penser.

Bien connaitre les garanties de votre assurance Responsabilité Civile.

Pour savoir quelle assurance souscrire pour un baby-sitting, il faut bien connaitre les garanties de sa responsabilité civile. Tout dépend par ailleurs de la régularité du baby-sitting.

Avant de commencer une activité de baby-sitting, assurez-vous que la responsabilité civile de vos employeurs vous couvre bien. De votre côté, vous devez aussi en détenir une, et vérifier si vous êtes bien assuré en cas où vous soyez à l'origine d'un accident sur l'enfant.

La garantie "garde d'enfants à titre onéreux"

Si votre contrat d'assurance responsabilité civile ne couvre pas l'activité de baby-sitting, il vous faudra souscrire une garantie "garde d'enfant à titre onéreux", ou bien une assurance spécifique auprès d'un organisme spécialisé.

L'assurance étudiant

Si vous êtes étudiant, et que vous cotisez auprès de la sécurité sociale via une mutuelle étudiante, vous êtes automatiquement couvert pour la pratique du baby-sitting. Aucune assurance complémentaire ne sera nécessaire.

Remonter