• J'emploie une baby-sitter : je suis assurée ?

J'emploie une baby-sitter : je suis assurée ?

J'emploie une baby-sitter : je suis assurée ?

Lorsqu'on confie ses enfants à une baby-sitter les enjeux sont trop importants pour négliger la question de l'assurance car nul n'est à l'abri d'un accident. Vérifiez rapidement si vous polices d'assurance couvrent les activités de la baby-sitter ou s'il vous faut compléter avec une assurance spécifique.

Déclarer le ou la baby-sitter : obligatoire pour dormir tranquille


Parents, en tant qu'employeur d'une baby-sitter, vous devez déclarer les heures de baby-sitting auprès de l'URSAFF. Cela permet :
• La prise en charge des frais médicaux par la sécurité sociale en cas d'accident du travail.
• l'encadrement de activité de la baby-sitter dans les conditions légales.

L'assurance, côté parents

Un conseil: privilégiez toujours la transparence auprès de votre assurance en déclarant votre activité. Celle-ci, en cas de problème, pourrait vous reprocher votre manque de transparence et ne pas vous couvrir. 


L'assurance responsabilité civile "chef de famille"

La plupart du temps, votre contrat d'assurance habitation comprend une assurance responsabilité civile. Pour savoir si votre contrat couvre votre enfant et sa baby-sitter, relisez bien les garanties :
• Dans certains cas, le contrat ne couvre le baby-sitting que si l'activité est bénévole.
• Dans certains cas la couverture est limitée; tout dépendra de la durée du baby-sitting.
• Parfois, la garantie responsabilité civile couvre le baby-sitting en totalité.


Votre assurance responsabilité civile va couvrir les dommages à l'origine de votre enfant, ou de sa baby-sitter.

L'assurance individuelle accident

Si votre enfant se blesse tout seul, et que sa baby-sitter n'est pas à l'origine de l'accident, alors aucune responsabilité civile ne pourra jouer. C'est pourquoi il est conseillé de souscrire une assurance individuelle accident.

Remonter